mercredi 15 septembre 2010

grosse claque

hop hop hop.j'ai retrouvé mon rythme de croisière. oublier les vacances, à nous l'automne(moi, j'adore...la pluie, la nuit à 17 heures, etc...). 5 planches par semaine.Je tiens à clore Hannibal T" d'ici début novembre.)-
Je me suis aperçu que j'avais trop tendance ces derniers temps à trop zoomer sur mes persos, à être trop proche..influence comics..je ne sais, mais la bd d'aventure, c'est de l'espace, du décor, un contexte développé..de plus, moi, les décors j'adore..a priori, dans la la scène suivante , il y a une église(selon le script.) que je vais me faire le plaisir de transformer en abbaye de style roman.J'en bave d'avance.



























j'ai fini Madmen..j'attends avec impatience la quatrième saison...Suivant les conseils de l'onctueux Sylvain C. et du délicieux David C., et au grand dépit de l'orageuse Sophie C., j'ai attaqué The Wire. polar clinique, chronique acétique d'une enquête sur un trafic de drogue.Il faut s'accrocher au début, parce , comme dit le David, pas un perso n'est sympathique a priori..Mais peu à peu, les individualités se complexifient, les rôles univoques révèlent des facettes contrastées. Bon, c'est pas la franche rigolade( il va falloir que j'attaque après une série humoristique..je commence à avoir le moral et les pulsions d'un employé de France Telecom...), mais ca flatte mon amour sans borne pour les polars urbains à la Friedkin, ou à la Melville...French connection, LA police fédéral, je les a visionné des
milliers de fois;Cercle Rouge me fascine , et j'ai bien aimé le American Gangster de Ridley scott (et pourtant, je fais un rejet des bouses interdimensionnelles que Scott nous jette à la figure ces dernières années..Gladiator..bbeeuuuark, Kingdom of heaven...hihihihi..RobinHood...mouarfmouarf..).

j'essaie de finir le T3 relié du Trone de Fer..mais là, je rame..Faut dire que je me suis enfilé sans interruption les deux premiers avant d'entamer le 3eme...1500 pages de trahisons et de forfaiture, de Lannister, de Stark...mais, j'y arriverais..infoutu d'abandonner un livre en cours..c'est mon côté obtus..

Je viens de découvrir L'épervier de Pellerin.Je ne connaissais que de nom, et je confusionnais sec avec l'épervier de Barbe rouge et les bouquins de Julliard...bon, d'accord, je suis pas en avance, et ma cervelle est une bouillie pour chien..je l'admet surtout que c'est moi qui en souffre principalement.
Donc, Pellerin, c'est la grande claque. Plus que classique, mais tellement beau, tellement maitrisé..bon, d'accord, ca fait pas tripper le bobo, télérama n'en colle pas dans toutes ses pages, Angoulème se torche le cul avec ce genre de bd à papa..mais ,pour moi , ce serait plutôt des arguments en la faveur de Pellerin..bon, bien sur, si vous me dites qu'il expose chez Maghen, là, oui, ok, j'arrête de le lire..

playlist:David Bowie, Station to Station, Ziggy Stardust.
groumpf !!!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut Stéphane!
Je découvre avec un grand bonheur, et pas mal d'émotions je dois dire, que tu vis une quarantaine épanouie..plutôt sympa. Et ça me fait super plaisir!!!
Florence R.

Weissengel a dit…

Te voici aussi adepte de the Wire!!!!
Me reste plus qu'une saison à voir et ça reste d'excellent niveau (et sans illusions sur notre société... bon d'accord, c'est les USA, mais c'est pas beaucoup mieux par chez nous, surtout ces temps-ci.)

Du père Scott, il y a aussi mensonges d'état qui reste regardable, mais je te rejoins sur ses farces historiques (même pas eu l'envie de voir son Robin des bois)

stephane crety a dit…

Florence..est ce la Florence de Reims..?LA Florence !!! Mein Gott! ca me fait super plaisir de te lire. la vache, ca fait...heu..presque 20 ans !c'est frustrant. je serais tellement heureux de pouvoir communiquer plus longuement avec toi...te demander ce que tu deviens, enfin, plein de truc....
tu peux me contacter sur stephanecrety@gmail.com

stephane crety a dit…

Gwenael, ouaip, la première saison est rude, il faut s'accrocher, mais ca décolle vers le 9eme épisode. j'en suis à l'entame de la deuxième.l'aspect social est interessant.

Scott...pffff....le jour ou ce mec a cessé de faire des films de genre, il a pédalé dans la semoule...

Membres